Vous êtes ici

Bec de grue

Geranium sanguineum L.

Description :
Plante vivace à tiges diffuses, hautes de 20 à 40 cm, ramifiées, dressées à étalées et poilues, souvent teintées de rouge vers la base. La plupart des feuilles sont caulinaires, de 3 à 5 cm de large, presque complètement divisées en 5-7 segments, chacun partagé en trois. Très grandes fleurs purpurines ou rouge carmin, de 2,5 à 3,5 cm de diamètre. Le fruit est poilu.

Biologie - Habitat :
Il fleurit de mai à juillet et affectionne la chaleur, sur stations ensoleillées ou semi-ombragées, sur sols secs et riches en bases. Il colonise lisières forestières, pelouses, prés-bois et coteaux ensoleillés, sur calcaires et marnes.

Répartition - Statut :
Espèce assez rare, et assez fragmentée dans presque toute la France, absente ou presque de la Lorraine, du Nord et du Pas-de-Calais. Elle est commune à assez commune en Côtes et arrière-Côtes, Châtillonnais et sur les reliefs bordant le fossé bressan, assez rare en Basse-Bourgogne ; par contre, elle est absente du Morvan et des autres régions siliceuses, ainsi que des grandes plaines de Bourgogne.

Menaces :
Espèce non menacée en Bourgogne à court terme, mais subissant fortement l'enfrichement et le boisement spontané des pelouses calcaires.

Divers :
Du grec geranos : grue, allusion au fruit ressemblant à un bec de grue. Autrefois, cette espèce était employée en médecine contre les hémorragies, d'où son nom d'espèce.

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)