Vous êtes ici

Rouvray

Département : Côte-d'Or
Superficie : 938 ha
Altitude : 399 mètres
Population : 586 habitants

 

Au XVIIIème siècle, Rouvray connut son apogée en raison de sa présence sur la plus grande voie de communication, qui deviendra plus tard la route nationale 6.

Située en bordure du Morvan, Rouvray constitua un lieu d'échange privilégié entre la vieille montagne et les plaines côtières de l'Auxois.

Les nombreuses foires s'y spécialisèrent dans les bestiaux, moutons, porcs et surtout bovins, et s'accompagnèrent de marchés composés de produits essentiellement agricoles. Ces activités commerciales favorisèrent l'implantation d'une tannerie et de cinq manufactures de tissage, les matières premières, la laine, les peaux, l'huile de navette, la chaux et le tan s'y trouvant à bas prix.

Parmi les moulins construits sur la Romanée, seul le moulin Fricot était destiné au broyage des écorces de chêne. Il en résultait une substance rendant les cuirs imputrescibles, le tan. La tannerie de Rouvray exportait ses cuirs réputés jusqu'à Paris. Avec les grandes guerres de la Révolution et de l'Empire, l'industrie périclita en raison des réquisitions de bestiaux.

La situation empira au XIXème siècle avec le développement des voies ferrées, car les grandes villes purent directement accéder aux foires, privant les industries locales de matières premières. La tannerie dut enfin fermer, dans l'impossibilité de résister à la concurrence des tannages rapides par procédés chimiques.

Seule la toponymie locale (le Foulon, hameau de Rouvray), et les ruines du moulin Fricot nous rappellent ces petites industrie révolues.

L'église : Le choeur quadrangulaire date du XIVème siècle, les vitraux et la Vierge à l'Enfant sont du XVème siècle.

 

Espaces naturels sensibles
Cette commune est concernée par
- la znieff de type II : Vallée du Cousin de Cussy les Forges à Pontaubert et proches environs

Galerie photo

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)