Vous êtes ici

Pontaubert

Département : Yonne
Superficie : 391 ha
Altitude : 200 mètres
Population : 387 habitants

 

Dans la vallée du Cousin, entre Avallon et Vézelay, se tient le village de Pontaubert. Il doit son nom au gouverneur d'Avallon, Aubert, qui fit construire en 840 le premier pont de bois sur le Cousin. En 1167, Jocelin de Vault fonda à Pontaubert une commanderie pour les hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem. Puis, une maladrerie fut associée à la commanderie.

 

L'église : A Pontaubert, s'élève une très belle église romane classée, l'église de la Nativité de Notre-Dame. Datée de la fin du XIIème siècle et du début du XIIIème siècle, elle offre des lignes architecturales simples, caractéristiques de l'art roman, et contient des statues de grande qualité ainsi qu'un très beau porche daté, lui, du XVème siècle.

 

Espaces naturels sensibles
Cette commune est concernée par
- la znieff de type I : Vallée du Cousin,
- la znieff de type II : Vallée du Cousin de Cussy les Forges à Pontaubert et proches environs
- le site Natura 2000 : Forêts riveraines et de ravins, corniches, prairies humides de la vallée de la Cure et du Cousin dans le nord Morvan

Galerie photo

Contributions

Le centre du château d'Orbigny repose sur une cave de profil roman (arc surbaissé de 4 unités par 1 de flèche), seul vestige d'une maison forte qui parait contemporaine de la commanderie de Pontaubert. Quelques pierres sculptées laissent présumer l'existence d'un manoir Renaissance, peut-être détruit par les reîtres en 1569, comme son voisin de Domecy-sur-le-Vault. Le fief appartenait au XVIIe siècle à la famille Guillaume d'Orbigny ; il fut vendu vers 1734 à la famille Raudot, qui le possède toujours. Il se composait alors, ordonnés autour d'une cour munie d'un puits, d'un manoir de 4 travées à comble mansardé percé de hautes lucarnes en pierre jaune, la façade étant agrémentée de deux petits pavillons (époque Louis XIV),d'un batiment mansardé en retour d'équerre, du pigeonnier à l'angle nord, et d'une vaste grange carrée en face (d'après un ancien dessin). Le pigeonnier en pierre blanche (époque d'Henri IV) se compose d'une pièce voûtée et d'une tour abritant 995 boulins en poterie; il a conservé son échelle tournante. Les bâtiments d'exploitation furent supprimés vers 1830 et reportés plus loin (il existe de belles écuries voûtées), le manoir surélevé d'un étage fut muni d'une aile gauche, puis d'une autre aile complémentaire vers 1870. Tout au long du XIXe siècle, un parc de 10 hectares est aménagé sur la vallée du Cousin (pont, bassins, belvédère, deux grottes); les allées sont bordées d'un millier de rochers en grès retirés du sous-sol, qui en font la principale originalité. Quelques beaux arbres ont résisté aux tempêtes, notamment un chêne tricentenaire.
Si cela peut intéresser je peux fournir des informations sur le château d'Orbigny à Pontaubert

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)