Vous êtes ici

Busard Saint-Martin

Circus cyaneus

Longueur : 44-52 cm ; envergure : 100-120 cm ; poids : 300-400 g - 390-710 g.
Anglais : Hen Harrier ; Allemand : Kornweihe ; Hollandais : Blauwe Kiekendief ; Italien : Albanella reale.

busard saint-martin (Dessin Philippe Gayet)

Le mâle est gris pâle et n'a pas de barre à l'aile contrairement au busard cendré. La femelle est brune et, comme le mâle, elle a le croupion blanc. L'espèce émet des caquètements aigus kèkèkè et de longs pihè plaintifs. Ce rapace habite dans les friches, les landes et les coupes de régénération, ainsi que dans les jeunes plantations de résineux. Ce dernier milieu est délaissé quand les arbres atteignent 7 m. Fin mars-début avril, les oiseaux sont sur le site de reproduction et les manifestations territoriales commencent, ainsi que les échanges de proies entre partenaires. L'aire est établie à terre sous une végétation de 1 à 3 m de haut. Les dates de ponte s'étalent d'avril à juin. Les oeufs (quatre à six) éclosent après un mois d'incubation. Le mâle alimente la femelle pendant l'incubation et les quinze premiers jours des poussins. Seule, la femelle nourrit les jeunes. Migrateur partiel, des individus d'Europe du Nord hivernent dans nos campagnes. Le busard Saint-Martin est assez commun en Morvan.

busard saint-martin (PNRM)

busard des roseaux femelle (Photo François Schwaab)busard des roseaux (Photo François Schwaab)

Le busard des roseaux (Circus aeruginosus) habite les étangs et les lacs et il a besoin de grosses roselières pour nicher. Les populations françaises sont en net déclin. C'est un nicheur possible en Morvan où il est observé régulièrement.

busard cendré (Photo Daniel Sirugue)busard cendré (Photo Daniel Sirugue)

Le busard cendré (Circus pygargus) apprécie les grandes étendues dégagées. Le Morvan est trop fermé pour l'espèce et on ne le rencontre qu'en périphérie.

Galerie photo

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)