Vous êtes ici

Bergeronnette des ruisseaux

Motacilla cinerea

Motacilla cinerea
Longueur : 18-19 cm ; envergure : 25-27 cm ; poids : 14-25 g.
Anglais : Grey Wagtail ; Allemand : Gebirgstelze ; Hollandais : Grote gele kwikstaart ; Italien : Ballerina gialla.

bergeronnette des ruisseaux  (Dessin Philippe Gayet)

Cette bergeronnette à poitrine jaune a le manteau et le dos gris cendré contrastant avec des ailes noir brunâtre. Le mâle en plumage nuptial revêt une gorge noire. Le cri est un tsitt tsitt. Ce ' hochequeue jaune ' (elle hoche fréquemment la queue et l'arrière du corps) réapparaît au mois de mars sur les sites de nidification. Elle niche toujours près de l'eau dans un trou de mur, de berge, un rocher, un pont ou un vieux nid de cincle. Elle installe dans son nid de mousse sa première ponte (quatre à six oeufs) en avril ou mai. Elle se nourrit entre les pierres aux bords des cours d'eau d'insectes (éphémèroptères, plécoptères, trichoptères et diptères...). Son habitat préférentiel est les parties amont des cours d'eau. Migrateur partiel, elle rejoint les basses vallées quand les rigueurs de l'hiver sont trop marquées. Commune en Morvan, on la rencontre dans les mêmes biotopes que le cincle plongeur.

bergeronnette grise  (Dessin Philippe Gayet)

Une autre bergeronnette commune, la bergeronnette grise (M. alba) ou branlecoue ou lavandière peut se rencontrer au bord de l'eau, cependant son habitat est plus étendu et varié. Elle recherche des terrains nus ou ras comme les abords des habitations, des pelouses, des prairies rases ou encore les coupes à blanc pour vivre.

Galerie photo

  • bergeronnette des ruisseaux au nid
  • Bergeronnette des ruisseaux 1

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)