Vous êtes ici

Vespertilion de Bechstein

Myotis bechsteini

mm ; avant-bras : 39-47 mm ; oreilles : 23-26 mm ; envergure : 250-286 mm ; poids : 7-12 g
Anglais :Bechstein's bat. Allemand : Bechsteinfledermaus. Hollandais : bechsteins vleermuis. Italien : vespertilio di Bechstein.

De taille et d'allure voisines de celles du vespertilion de Natterer, il s'en différencie pourtant aisément par ses grandes oreilles en forme de cornet, un tragus long d'une demi-oreille, une couleur dorsale brun roux et le ventre blanc. Cette espèce est difficile à confondre avec une autre, comme l'oreillard par exemple qui a des grandes oreilles également mais ces dernières se replient au repos et elles sont réunies par leur base sur le milieu de la tête.

Cette espèce forestière évolue préférentiellement dans les forêts de feuillus et les forêts mixtes humides à sous-bois dense. Les gîtes de repos, de mise bas et d'hibernation sont localisés dans les arbres creux (les nichoirs sont bien visités). L'hibernation peut avoir lieu dans les mines, les grottes et les galeries souterraines.

Il sort tard en soirée pour capturer les petits papillons en vol mais également d'autres insectes sur les feuilles.

Sédentaire, solitaire ou en petits groupes, il ne parcourt que quelques kilomètres entre le gîte d'estivage et celui d'hivernage. Il se reproduit de l'automne au printemps et les naissances ont lieu de fin juin à début juillet. Il peut vivre jusqu'à vingt et un ans.

Ce vespertilion a été trouvé partout en France, mais le statut de l'espèce est délicat à appréhender du fait de sa discrétion (espèce forestière, identification au détecteur délicate). En Morvan, nous ne l'avons découvert que dans quatre carreaux unitaires dont trois données sont issues de pelotes de chouette effraie et une d'individu en hibernation. Aucune colonie de reproduction n'a été découverte.

Galerie photo

  • 001__ds.jpg
  • 002__ds.jpg

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)