Vous êtes ici

Germandrée petit-chêne

Teucrium chamaedrys L.

Bourgogne : Petit-chêne

Description :
Sous-arbrisseau nain vivace, gazonnant et poilu. La tige est radicante à la base, haute de 5 à 30 cm, grêle, couchée ou étalée puis redressée. Les feuilles sont opposées, persistantes, un peu coriaces ovales-allongées, incisées-dentées ou crénelées-dentées, parfois entières, habituellement luisantes dessus et poilues dessous. Les fleurs pourpres, parfois blanches, sont réunies en verticilles donnant une grappe peu allongée.

Biologie - Habitat :
La Germandrée petit Chêne fleurit de juillet à septembre et affectionne les milieux ensoleillés, calcaires, sur sols très secs à secs et riches en bases. Elle colonise rocailles calcaires, corniches, éboulis, bois clairs et pelouses rocailleuses.

Répartition - Statut :
Espèce commune en général en Bourgogne et en France, sauf landes de Gascogne et extrême nord, absente de certaines régions siliceuses comme le Massif central et le massif armoricain. Elle n'est présente qu'en périphérie du Morvan.

Menaces :
Espèce non menacée à court terme en Bourgogne.

Divers :
En Morvan, vivant surtout sur les rocailles et pelouses sèches, cette plante mellifère, comestible et médicinale est cultivée aux abords secs et bien exposés des maisons. En vertu de la Théorie des Signatures, le Petit-chêne est une plante fortifiante en raison de la couleur pourpre de ses fleurs évoquant celle du sang ; de plus elle est sauvage.
Elle fait l'objet de nombreux usages :
• médicinaux :
- maux d'estomac et ulcères d'estomac : infusion des sommités fleuries,
- hémorroïdes : bains de siège à base de décoction d'un quart d'heure environ, une fois par jour, (calmant et décongestionnant),
- vertus fortifiantes, apéritives et digestives :
vin : 'Faire macérer pendant quinze jours une poignée de petit Chêne dans un demi-litre de goutte (eau-de-vie ou marc). Passer et faire bouillir la plante dans un litre d'eau. Ajouter à cette eau 750 g de sucre et 3 l de vin rouge ou rosé à 12 °. Boire un verre à liqueur chaque matin. Vin rouge apéritif. Pour les adolescents pas bien costauds',
liqueur : 'Vous mettez une poignée à tremper dans un verre à 45 ° pendant 2 jours. Après, on presse pour avoir du jus. On fait juste un bouillon avec le petit Chêne dans un quart de litre d'eau, un bon verre de 125 g de sucre cristallisé. Vous laissez bouillir un quart d'heure. Puis, on mélange tout. Voyez, on mélange l'eau, le sirop, le litre de vin et le verre d'eau-de-vie.'.

Galerie photo

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)