Vous êtes ici

Camomille romaine

Chamaemelum nobile (L.) All.

Description :
Plante vivace basse à prostrée, haute de 10 à 30 cm, plus ou moins poilue, à feuilles étalées et aromatiques. Les feuilles sont ovales-allongées, 'sans tige', les caulinaires sont 2 à 3 fois divisées. L'inflorescence est un capitule composé de fleurs tubulées jaunes à l'intérieur et de fleurs ligulées blanches à l'extérieur, type marguerite ou pâquerette.

Biologie - Habitat :
La Camomille romaine fleurit de juillet à septembre, surtout sur sols sablonneux. Elle colonise les dépressions temporairement humides, les rives exondées d'étangs, les,bords des chemins, les prairies à sols argileux souvent tassés, les pelouses acides et les moissons.

Répartition - Statut :
Cette espèce est très rare dans le nord de la France, peu commune dans les grandes plaines de Bourgogne. Elle est assez rare en Morvan et connue seulement des régions périphériques.

Menaces :
Espèce en régression dans les biotopes naturels (pelouses acides) et dans les moissons. Elle se rencontre dans des habitats de substitution.

Divers :
Plante médicinale utilisée en Morvan pour soigner les maux d'yeux et notamment les inflammations (bains oculaires aux propriétés antiseptiques et adoucissantes).

Galerie photo

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)