Vous êtes ici

Bryone dioïque

Bryonia dioica Jacq.

Morvan : Couleuvrée, Vigne de serpent, Navet du Diable (nom donné à la racine très toxique).

Description :
Plante vivace, hérissée de petits poils, dont les fleurs mâles sont portées par des individus différents de ceux portant les fleurs femelles. Sorte de 'liane' à tige grêle, rampante-grimpante jusqu'à 4-5 m et à racine charnue de la taille d'un navet. Les feuilles rugueuses sont palmées comme une patte d'oie à 3 segments, en cœur à la base. Les fleurs vert jaunâtre sont disposées en grappes, les fleurs mâles étant deux à trois fois plus grandes que les fleurs femelles. Le fruit est une petite baie rouge de 6-10 mm de diamètre.

Biologie - Habitat :
La Bryone dioïque fleurit de juin à août et affectionne notamment les stations semi-ombragées, plus ou moins riches en azote et en éléments nutritifs, sur sols frais et légers, argileux ou calcaires. Elle colonise haies, buissons, lisières forestières, fourrés, bords des chemins et des rivières.

Répartition - Statut :
Espèce très commune en France, à l'exception de la région méditerranéenne où elle est rare ; elle est très commune partout en Bourgogne.

Menaces :
Espèce non menacée à court terme, ni en Morvan, ni en Bourgogne.

Divers :
La Bryone dioïque est une plante mellifère, médicinale (purgative) et vénéneuse (le suc des baies et des racines provoque des brûlures de l'épiderme). Les baies rouges attirent les oiseaux qui en disséminent les graines.

Galerie photo

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)