Vous êtes ici

Forêts, landes, tourbières de la vallée de la Canche


Retour Page d  

Fiche du site FR2600982:


FORETS, LANDES, TOURBIERES DE LA VALLEE DE LA CANCHE




 
accueil > nature et paysages 

> natura 2000  > recherche géographique > bourgogne > saône-et-loire 

>

site fr2600982








Dimensions de
la carte :
Largeur :  45 km
Hauteur :  29 km


 10 km

Les fonds cartographiques utilisés sur ce site sont soumis à des restrictions d'utilisation.
Pour des raisons de lisibilité, tous les noms de communes ne sont pas inscrits sur la carte.




Identification
Code :   FR2600982 
Appelation :   FORETS, LANDES, TOURBIERES DE LA VALLEE DE LA CANCHE 
Date de compilation :   05/1995 
Mise à jour :   03/2002 
Historique :   Date de proposition comme SIC : 04/2002 



Localisation
Département :   Saône-et-Loire 
Superficie :   254 ha
Altitude minimale :   410 m
Altitude maximale :   855 m
Région biogéographique :   Continentale 



Description
Ce site présente divers intérêts pour la Bourgogne :

- un intérêt géomorphologique et paysager par la présence de méandres encaissés, de roches moutonnées et marmites de géants impressionnantes au niveau des gorges.

- un intérêt géologique par la présence d'affleurements de microgranites à biotites en alternance avec des faciès aplitiques ou granitiques.

- un intérêt écologique avec des milieux relativement diversifiés : la Canche traverse des prairies humides et tourbeuses, bordées de landes à Callune et Genêts et des milieux boisés.

Au niveau des gorges, les conditions d'exposition et d'humidité conditionnent en partie la répartition des végétaux. Parmi les groupements les plus rares en Bourgogne, peuvent être cités :
- sur éboulis en exposition froide la forêt à Orme de montagne, Erable et Tilleul à petites feuilles où l'on trouve la très rare Fétuque des bois (Festuca altissima),
- sur les éboulis près du fond de vallée se trouve la Dentaire (Cardamine heptaphylla) et la Lathrée écailleuse (Lathrea squamaria) rare pour son unique station en Morvan,
- des ourlets rocheux en bordure de route avec Orpins très rares (Sedum telephium maximum et Sedum telephium fabaria), cette dernière espèce étant une microendémique du Morvan,
- des groupements très variés de Mousses et de Lichens.

Les prairies tourbeuses, les bois tourbeux à Bouleau et les tourbières du fond de vallée abritent de nombreuses espèces rares et protégées en France ou en Bourgogne. On peut citer entre autre la Rossolis à feuilles rondes (Drosera rotundifolia), la Linaigrette vaginée (Eriophorum vaginatum), l'Osmonde royale (Osmunda regalis), le Lycopode inondé (Lycopodiella inundata), ou la Bruyère à quatres angles (Erica tetralix).
Le Damier de la Succise ( Euphydryas aurinia) est une espèce de papillon liée à ces milieux dont les populations sont actuellement en danger. On y recense également de nombreux amphibiens et reptiles.

Géomorphologiquement la Canche s'est frayée un passage dans les granites en creusant des gorges. Par endroit se sont formées des marmites de géants.

Composition du site :
Forêts mixtes    84 % 
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées    7 % 
Pelouses sèches, Steppes    4 % 
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières,    3 % 
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes)    2 % 



Types d'habitats présents % couv. SR(1)
Hêtraies du Asperulo-Fagetum   20 %   C
Forêts alluviales à Alnus glutinosa et Fraxinus excelsior (Alno-Padion, Alnion incanae, Salicion albae)*   18 %   C
Tourbières hautes dégradées encore susceptibles de régénération naturelle   15 %   C
Prairies à Molinia sur sols calcaires, tourbeux ou argilo-limoneux (Molinion caeruleae)   10 %   C
Tourbières boisées*   10 %   C
Formations herbeuses à Nardus, riches en espèces, sur substrats siliceux des zones montagnardes (et des zones submontagnardes de l'Europe continentale)*   5 %   C
Hêtraies acidophiles atlantiques à sous-bois à Ilex et parfois à Taxus (Quercion robori-petraeae ou Ilici-Fagenion)   3 %   C
Landes sèches européennes   2 %   C
Tourbières hautes actives*   2 %   C
Rivières des étages planitiaire à montagnard avec végétation du Ranunculion fluitantis et du Callitricho-Batrachion   1 %   C
Forêts de pentes, éboulis ou ravins du Tilio-Acerion*   1 %   C
Tourbières de transition et tremblantes   1 %   C
Pentes rocheuses siliceuses avec végétation chasmophytique   1 %   C
Roches siliceuses avec végétation pionnière du Sedo-Scleranthion ou du Sedo albi-Veronicion dillenii   1 %   C
 
Espèces présentes : Invertébrés PR(2)
Damier de la Succise (Euphydryas aurinia)    C
 
Espèces présentes : Mammifères PR(2)
Barbastelle (Barbastella barbastellus)    C
 
Espèces présentes : Poissons PR(2)
Chabot (Cottus gobio)    C



(1)Superficie relative : superficie du site couverte par le type d'habitat naturel par rapport àla superficie totale couverte par ce type d'habitat naturel sur le territoire national (en %). A=site remarquable pour cet habitat (15 à 100%); B=site très important pour cet habitat (2 à 15%); C=site important pour cet habitat (inférieur à 2%).

(2)Population relative : taille et densité de la population de l'espèce présente sur le site par rapportaux populations présentes sur le territoire national (en %). A=site remarquable pour cette espèce (15 à 100%); B=site très important pour cette espèce (2 à 15%); C=site important pour cette espèce (inférieur à 2%); D=espèce présente mais non significative.

*Habitats ou espèces prioritaires (en gras) : habitats ou espèces en danger de disparition sur le territoire européen des Etats membres et pour la conservation desquels l'Union européenne porte une responsabilité particulière.

Le ministère de l'écologie et du développement durable alimente ce service pour rendre accessible au public les informations sur la contribution française à la constitution du réseau Natura 2000.Les informations contenues dans cette page sont un extrait simplifié de celles transmises à la Commission européenne au 25 mai 2003.Le contour du site représenté sur la carte ci-dessus est celui transmis à la Commission européenne. En revanche, le fond cartographique n'est pas celui de référence et doit être considéré comme schématique.

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)