Vous êtes ici

Tête de nègre

Boletus aereus

Chapeau : 10 à 20 cm et plus, cabossé, brun noir, beaucoup plus foncé que chez certains cèpes, marbré d'olivacé.

Pores : blanc au début, évoluant vers l'ocracé olivâtre, mais ne devenant pas olive comme ceux du cèpe de Bordeaux.

Pied : obèse, beige ocracé soutenu, à réseau concolore mal dessiné.

Chair : compacte et ferme.

Habitat : Ce gros bolet (certains atteignent 25 cm de diamètre et pèsent plus de 2 kg) préfère les chênes et les pentes aréneuses exposées plein sud. Sur les versants est et ouest, il est commun sur ces pentes, les bonnes années. Il n'a été trouvé que dans une station du haut Morvan à 600 m.

Comestibilité : certains mycophages le préfèrent aux autres 'cèpes', pour sa chair qui reste ferme. Notons que cette chair devient rapidement jaune d'or au contact de l'huile d'olive chaude de cuisson; les 'cèpes' se cuisent à l'huile d'olive et la chair du cèpe de Bordeaux y blondit. Celle de Boletus erythropus (Bolet à pied et tubes rouges) passe rapidement du bleu foncé au jaune d'or, lui aussi. Tous les Bolets demandent pour être digestes, une cuisson longue, 3/4 d'heure à 1 heure, au moins, à feu doux, et ce d'autant plus qu'ils ont une chair plus ferme.

Contributions

Il n'y a actuellement aucune contribution.

Contribuer

Ajoutez une ou plusieur images (maximum : 5)