Vous êtes ici

Pierre qui croule

Historique et description de l'élément

En 1869, des jeunes gens ont essayé de la déplacer pour faire cesser cet oracle qui engendrait bien des malheurs. Avec un attelage et des leviers , ils ne réussirent qu'à la faire glisser de quelques centimètres mais cela suffit à la rendre immobile.

Localisation

Commune:
Uchon
Lieu-dit:
Pierre qui croule
Localisation:
précise

Datation

Dates de remaniement de l'élément:
1869

Contexte actuel

État de conservation:
bon
Menacé:
Non
Monument protégé:
non
Site protégé:
classé
Plan local d'urbanisme:
Non
Statut:
privé

Sources

Huit Jours à Uchon

Auteur:
Truchot F.
Nature:
publication
Référence:
Imprimerie E.Truchot - Nevers, 1949

Développement local

Intégré dans un projet de développement local:
Non
Importance dans le cadre de la vie communale:
très important
Précisions sur le cadre de vie:
pierre connue, lieu de ballade
Etat des abords:
bon
Intérêts des abords:
important
Précisions sur l'intérêt des abords:
belle forêt de feuillus
Proximité de prestataires touristiques ( < 3km ):
Oui
Proximité d'un musée:
Oui
Possibilité de visite:
oui
Possibilité de stationner:
non
Voies d'accès:
chemin privé
Accessible en voiture:
Non
Office de tourisme le plus proche:
Etang-sur-Arroux
Proximité d'un chemin de randonnée ( < 500m ):
Oui
Nature du chemin de randonnée:
PR
Type de chemin de randonnée:
Pédestre

Description du culte et rite

Description de l'élément:
Grosse pierre presque ronde à 5 faces inégales reposant en équilibre sur un autre bloc arrondi émergeant du sol. Cette pierre pèse 20 tonnes, mesure 7,80m de diamètre et 2,25m de hauteur
Culte païen:
Oui
Culte chrétien:
Non
Existance ou non d'un rite:
Oui
Si autre rite, lequel:
oraculaire
Description du rite:
On venait consulter la pierre comme un oracle : la pierre était arbitre de la fidélité conjugale. Si un mari jaloux soupçonnait sa femme, il l'amenait à cette pierre. La femme mettait la pierre en mouvement pendant que le mari comptait les oscillations. De leur nombre dépendait son bonheur ou son infortune