Vous êtes ici

Mine de charbon

Historique et description de l'élément

Au nord du village, le long de la D4 se trouvait un important site minier du XIXe siècle. Une mine de charbon, anthracite, fût exploitée de 1835 à 1907, ouverte par le comte Champion de Nansouty (qui a créé également les forges de Précy-sous-Thil). Il a été extrait jusqu'à 12 000 tonnes par an avec 120 ouvriers en 1875. Plusieurs puits furent forés : le puits de Sincey-les-Rouvray (ou fosse Soyez) de 300 mètres de profondeur, le puits Ste Barbe, le puits de la Côte et celui de Ste Magnance. La mine fera appel pour le transfert du minerai au Canal de Bourgogne puis au chemin de fer dès 1881. Aujourd'hui, le puits de mine, le chevalet et les entrées ont été condamnés ou détruites, pour des raisons de sécurité. Cependant, les anciens logements "les Corons" (nom du hameau aujourd'hui) au nombre de 40 sont encore en partie visibles ainsi que le "bistrot" des mineurs et autres salariés. Maurice Loisier a recherché et compulsé de nombreux documents sur cette mine dans un mémoire paru en 2001.Cet important bassin houiller avec 6 veines d'anthracite, a concentré la population de Sincey-lès Rouvray, à la différence de l'habitat en hameaux des autres villages du Morvan.

Localisation

Commune:
Sincey-lès-Rouvray
Lieu-dit:
l'equarissoir
Localisation:
précise

Datation

Date d'origine de l'élément:
1835
Dates de remaniement de l'élément:
1907

Contexte actuel

État de conservation:
vestige
Menacé:
Non
Monument protégé:
non
Site protégé:
non
Plan local d'urbanisme:
Non
Statut:
privé

Sources

Maurice Loisier

Nature:
source orale

Développement local

Intégré dans un projet de développement local:
Non
Importance dans le cadre de la vie communale:
très important
Précisions sur le cadre de vie:
Mémoire locale
Etat des abords:
moyen
Intérêts des abords:
non
Informations sur l'aménagement des abords:
Bancs,…
Proximité de prestataires touristiques ( < 3km ):
Oui
Proximité d'un musée:
Non
Possibilité de visite:
non
Possibilité de stationner:
non
Voies d'accès:
route départementale
Accessible en voiture:
Non
Office de tourisme le plus proche:
Rouvray
Proximité d'un chemin de randonnée ( < 500m ):
Oui

Production et industrie

Production maximale:
12 000 T
Exportation:
hors Morvan
Début de l'activité:
1835
Fin de l'activité:
1907
État des mécanismes:
non