Vous êtes ici

Barrage des Settons

Historique et description de l'élément

Le barrage des Settons avec son lac artificiel (360 ha) est le plus ancien du Morvan. Au XVIIIe siècle, ce barrage fut décidé pour faciliter le flottage à buches perdues, flottage qui a permit de "chauffer Paris de 1550 à 1850. Il fut conçu pour creer des crues artificielles par des lâchers d'eaux dans la cure (au printemps, permettant de transporter, par flottage, les buches jusqu'à l'Yonne. A Clamecy ou Vermenton elles étaient assemblées en train de 70 m x 4m que des flotteurs "menaient" sur l'Yonne puis la seine jusqu'à Paris.
Les premières études de ce barrage datent de 1780. Mais, il fut édifié qu'à partir de 1854 alors que le flottage du bois, était en déclin , ce combustible étant remplacé par le charbon. Pendant 300 ans le Morvan a été aménagé et vécut au rythme de cette "industrie". Au XIX e siècle, le lac devint donc une station touristique de la bourgeoisie avec hôtels, villas, activités nautiques, visites touristiques des alentours…Avec d'autres barrages du Morvan, il servit et sert encore à éviter les crues à Paris (inondation exceptionnelle en 1910 à Paris) en régulant le débit sur la Cure et ses affluents qui se jette dans l'Yonne puis la Seine.Bâti avec des pierres taillées de granite venant de la forêt Breuil-Chenue et apportées à l'aide de chars à bœufs, ses dimensions (et technique) pour l'époque sont importantes: long de 271 mètres, large de 11,40 mètres à la base et d'une hauteur de 20 mètres, il fut exécuté sous la direction des ingénieurs Lepeuple, Cambuzat et Otry de Labry. Dans la "chambre des manœuvres" (bâtiment sur la digue) la machinerie d'ouverture de vannes a été fabriquée au Creusot et est toujours en activité. A quelques mètres de la digue, rive droite, domine une grande maison bourgeoise à trois niveaux qui était "la maison des garde" (du barrage) datant du milieu du XIXe siècle et transformé en OT et bureau. Plus modeste, une petite maison à colombage en bord de rive était la maison des ouvriers de la construction du barrage et devint une école au XXe. Aujourd'hui le site des Settons est resté très touristique avec ses équipements, et les lâchers d'eaux ponctuels du barrage permettent la pratique de canoë-kayak sur la Cure.

Localisation

Commune:
Montsauche-lès-Settons
Lieu-dit:
Les Settons
Localisation:
précise

Datation

Date d'origine de l'élément:
1854

Contexte actuel

État de conservation:
bon
Menacé:
Non
Monument protégé:
non
Site protégé:
inscrit
Plan local d'urbanisme:
Non
Statut:
privé

Sources

Base Mérimée

Auteur:
DRAC
Nature:
internet
Référence:
www.culture.gouv

Développement local

Intégré dans un projet de développement local:
Oui
Importance dans le cadre de la vie communale:
très important
Précisions sur le cadre de vie:
mémoire, lac, bord de route, lieu touristique
Etat des abords:
bon
Intérêts des abords:
très important
Précisions sur l'intérêt des abords:
lieu touristique très fréquenté, base nautique, baignade…
Informations sur l'aménagement des abords:
oui
Proximité de prestataires touristiques ( < 3km ):
Oui
Proximité d'un musée:
Oui
Possibilité de visite:
oui
Possibilité de stationner:
tous véhicules
Voies d'accès:
route départementale
Accessible en voiture:
Oui
Office de tourisme le plus proche:
Montsauche-lès-Settons
Proximité d'un chemin de randonnée ( < 500m ):
Oui
Nature du chemin de randonnée:
GR de pays / PR
Type de chemin de randonnée:
Pédestre
VTT
Équestre

Production et industrie

Exportation:
hors Morvan
Début de l'activité:
1854
Motricité:
eau
État des mécanismes:
oui